AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Bonjour et bienvenue sur le forum L'Univers Halo.
Derniers sujets
Partenaires










Partagez | 
 

 Jeu #4: Les Grands Poètes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Placid Analysis
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1203
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 21
Localisation : Planète Panthalassa, Système du Marteau ou tout simplement la Belgique.
Gamertag : Placid Analysis

Feuille de personnage
Expérience:
170/10000  (170/10000)
Points: 170

MessageSujet: Jeu #4: Les Grands Poètes...   Lun 19 Mar - 17:46




Jeu #4: Les Grands Poètes...

Nouveau petit jeu que je lance sur ce forum.

Il s'agit cette fois-ci d'une liste de poèmes que les gens vont remplir par la suite.

Le principe est simple: une personne pose un poème qu'il aime ou pas puis c'est au tour d'une autre personne. La personne doit attendre qu'une autre poste à sa suite pour en reposter une.

La seul contrainte que je vous demanderais est la suivante: "Centrer votre poème".

Je commence donc avec ce poème assez connu maintenant.


Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d’un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d’un seul mot;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un Homme, mon fils


Revenir en haut Aller en bas
Placid Analysis
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1203
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 21
Localisation : Planète Panthalassa, Système du Marteau ou tout simplement la Belgique.
Gamertag : Placid Analysis

Feuille de personnage
Expérience:
170/10000  (170/10000)
Points: 170

MessageSujet: Re: Jeu #4: Les Grands Poètes...   Mar 20 Mar - 16:05

Personne ? Alors je poste cyclops

Voici un poème de Lafontaine que j'ai découvert récemment.


Le Chêne et le Roseau

Le Chêne un jour dit au Roseau :
"Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent, qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau,
Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr.
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n'auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l'orage ;
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des Royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.
- Votre compassion, lui répondit l'Arbuste,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. "Comme il disait ces mots,
Du bout de l'horizon accourt avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'Empire des Morts.


Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu #4: Les Grands Poètes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Nabz Coussin/doudou pour les grands enfants...
» Anthologie des grands discours. ( a faire vivre)
» Courrier vinicole : Grands vins du Monde
» [Hors sujet] Vos plus grands exploits !
» Les grands 2008 de la Maison Jean-Pierre Moueix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'univers halo :: Divers :: Floods-
Sauter vers: